Acceuil

A Neuchâtel et environs

Sortez de l’ordinaire

Essayez le tir à l’arc seul, entre amis, en famille ou en groupe

La pratique se fait sur un terrain extérieur, en balade dans la forêt ou en salle

Ce qu’il faut savoir, c’est que nous avons au fond de nous les bases nécessaires à cette pratique.

Suite à une brève démonstration sur une gestuelle harmonieuse et régulière, l’archer-ère peut décocher ses premières flèches.

Mais au fond comment ça marche? Au premier abord nous sommes perplexes devant la simplicité de l’équipement qui ressemble étonnamment à l’arc de notre enfance fait de branche de noisetier et d’une flèche improvisée. Pourtant c’est la même base, avec quelques progrès technologiques bien entendu.

Le tir instinctif consiste à tirer la flèche là où vous regardez, ici la concentration sur le but à atteindre coordonne le mouvement. L’erreur classique pour un tireur instinctif c’est de vouloir faire des points. Il tente de raisonner, comparer, par la même, il étouffe son instinct, ne lui fait plus confiance, les résultats espérés s’évanouissent, mais dès lors qu’il se laisse paisiblement guider, il atteint cet instant de plénitude de parfait bonheur ou la flèche docile rejoint son regard.

Mais avis aux amateurs, le tir instinctif peut engendrer, une saine accoutumance.

Pourquoi tirer instinctif ? Tirer instinctif viens d’une recherche, d’un défi entre soi et soi-même, l’envie de s’engager dans un effort requérant de totale implication de son être et de retrouver des réflexes d’instinct souvent oubliés.

 

Luigi Tarantino